La Vuelta organise l’arrivée la plus élevée de son histoire (2 896m)

Le parcours de la 15e étape de la Vuelta a España 2022 pourrait subir un changement important qui ajouterait plus de difficulté. L’arrivée dans la Sierra Nevada sera beaucoup plus élevée, prolongeant la montée de 5 kilomètres pour atteindre une altitude jamais vue dans son histoire.

Javier Guillén, organisateur de la manche espagnole, a confirmé à RTVE qu’ils travaillent sur cette idée. Habituellement, dans ce col, on monte jusqu’à Pradollano, mais on peut aller plus loin, car à 5 km et 400 mètres plus haut se trouve l’observatoire de la Sierra Nevada, où le chiffre d’altitude est de 2896 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Il pourrait être considéré comme l’arrivée la plus élevée de toute compétition européenne, avec en concurrence, par exemple, le Col d’Iseran atteint 2770 mètres sur le TDF (tour de france) ou le Passo dello Stelvio 2757. Cependant, il n’en serait pas nécessairement ainsi dans l’histoire globale du cyclisme de compétition, si l’on tient compte du fait qu’en Amérique latine ces altitudes sont “facilement” dépassées, par exemple à l’Alto de La Línea (Colombie) qui atteint 3254 ou au Cristo Redentor de los Andes (Argentine) avec 3854.

Au-delà du débat, ce qui est certain, c’est qu’il s’agirait d’un véritable défi pour les participants, qui n’ont pas l’habitude d’atteindre une telle altitude, dont la conception initiale de l’étape prévoyait d’atteindre 2510 mètres, ce qui est déjà considérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.