Le Stade de France obtient un nouvelle pelouse pour la finale de la Ligue des champions

Le Stade de France, qui accueillera ce week-end la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid après que Saint-Pétersbourg a été privé du match, se prépare pour l’événement en installant une nouvelle pelouse.

Le gazon de la nouvelle surface a été cultivé en Espagne, près de Barcelone, avant d’être transporté au Stade de France, à Saint-Denis, au nord de Paris, et installé en 48 heures, à temps pour la finale de la Ligue des champions de samedi.

Le stade de 80 000 places n’a été désigné comme lieu de rencontre qu’à la fin du mois de février, l’UEFA ayant réagi à l’invasion russe en Ukraine en retirant la finale de Saint-Pétersbourg. Les préparatifs ont été compliqués par le fait que le stade avait déjà été réservé pour un concert du groupe français Indochine samedi dernier.

Ainsi, en début de semaine, quelque 500 ballots d’herbe, pesant chacune entre 750 kilos et une tonne, ont été déchargées des camions avant d’être déposées par des tracteurs pour couvrir chacune une parcelle de 15 mètres de long et de 1,2 mètre de large.

L’ancienne pelouse a été enlevée le 8 mai, au lendemain de la finale de la Coupe de France entre Nantes et Nice, avant une série de concerts dans l’enceinte, avec en point d’orgue le spectacle d’Indochine ce week-end. Le manque de temps entre ce concert et la finale a obligé à poser la nouvelle pelouse en 48 heures seulement, au lieu des cinq jours habituels.

“C’est un énorme défi logistique”, a déclaré Loïc Duroselle, directeur institutionnel du Stade de France. La pelouse a été posée en 48 heures au lieu des cinq jours habituels, car le stade a été utilisé pour un concert le week-end dernier. La nouvelle surface consiste en un tapis synthétique sur lequel pousse l’herbe naturelle.

Une fois que les 8 800 mètres carrés auront été posés, d’ici mercredi soir, la surface devra être arrosée et bichonnée et les marquages du terrain devront être peints. “Cinq pour cent du terrain est synthétique et il est donc naturel à 95 %”, explique Andy Cole, un spécialiste britannique qui est le conseiller technique de Vinci i-turf Management, la société qui supervise l’installation de la nouvelle surface.

Le terrain doit être prêt à temps pour que Liverpool et le Real puissent s’y entraîner vendredi. Pourtant, la nouvelle surface ne sera pas là pour longtemps. Elle restera en place lorsque le stade accueillera deux matchs de la France en Ligue des Nations de l’UEFA en juin, avant d’accueillir la finale de la saison de rugby du Top 14 français.

Ensuite, elle sera soulevée et transportée au Mans, dans l’ouest de la France, où elle sera posée au stade. Cela permettra au Stade de France d’accueillir davantage de concerts pendant l’été avant de se préparer pour les nouvelles saisons de football et de rugby.

Au total, l’opération coûtera entre 300 000 et 500 000 euros (319 000 à 532 000 dollars), selon les responsables du stade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.