girondins

Les conséquences de la relégation de Bordeaux envoyé en Nationale 1 : les salaires des joueurs

Les deux relégués commenceront la saison 2022-23 en Ligue 2, au mieux.

Les Girondins de Bordeaux ont été relégués administrativement en Championnat National 1 qui est le troisième niveau du football français en raison de leur situation financière périlleuse tandis que l’AS Saint-Etienne a reçu la visite des autorités cette semaine dans le cadre d’une enquête sur l’enregistrement illégal de joueurs. Les deux équipes ont été reléguées de la Ligue 1 à la fin de la campagne 2021/22, même si la relégation était toujours possible pour Bordeaux, qui a été sauvé administrativement l’été dernier après avoir flirté avec la liquidation.

“Les Girondins de Bordeaux vont faire appel de la décision de la DNCG de reléguer le club en National 1″, a déclaré l’équipe dans un communiqué. “C’est avec consternation que le FCGB prend acte de la décision de la DNCG d’annoncer une relégation administrative en Nationale 1. Le club va évidemment faire immédiatement appel de cette décision. Cette décision brutale, après près de deux heures d’audience dans de bonnes conditions, prive le club de poursuivre sa stratégie d’assainissement de ses finances et d’écrire une nouvelle page de l’histoire de Bordeaux.

” Entendu le 14 juin par la DNCG, le club a présenté un réengagement garanti de l’actionnaire majoritaire de 10,4 millions de dollars, un accord avec les débiteurs du club ainsi que des offres pour quelques joueurs supérieures au montant total visé. Le club reste confiant dans sa capacité à démontrer un projet solide pour la saison 2022-23 et l’appel accordera du temps pour finaliser de nouvelles solutions pour assurer le maintien en Ligue 2.”

Conséquences pour sur le salaire des joueurs

Si le club est retrogradé, les salaires vont baisser significativement, car ils gagneront entre 1 680 € bruts et 10 080 € bruts par mois en France, soit un salaire moyen de 5 880 € bruts par mois, ce qui les changerait de leur situation actuelle.

Effectivement, l’Equipe a indiqué sur le salaire moyen sur la saison dernière est de 64 000 euros brut, avec quelques joueurs qui dépassent même les 150 000 euros mensuels. Les joueurs devront rendre maisons et voitures, s’ils sont en location ou leasing, sauf pour ceux qui arriveront à rebondir ailleurs.

Saint Étienne et Angers aussi dans la tourmente

Saint-Étienne et Angers SCO qui sont actuellement dans le processus d’un rachat américain font tous deux l’objet d’une enquête en raison de l’activité suspecte d’enregistrement de joueurs et d’agents avec plusieurs représentants de joueurs enquêtés récemment par les autorités françaises.

“L’ASSE confirme avoir reçu des agents de police dans le cadre d’une enquête préliminaire”, peut-on lire dans un communiqué de Saint-Etienne. “Le club a donné aux enquêteurs les informations demandées et a été entendu comme témoin relatif à une prétendue pratique illégale d’agence de joueurs.”

“La direction de Saint-Étienne a été reçue ce mardi par la DNCG dans le cadre des examens du club en vue de la saison 2022-23”, ajoute un autre communiqué. “Malgré la relégation, aucune mesure restrictive n’a été prononcée à l’encontre de l’ASSE”.

Bordeaux peut faire appel de sa relégation, ce qu’il a déjà annoncé son intention de faire, mais même une manne provenant du transfert d’Aurélien Tchouameni de l’AS Monaco au Real Madrid , et qui était aussi en discussion avec le PSG, et des fonds de la filiale commerciale de cet été via CVC Partners n’a pas suffi à écarter les soucis financiers.

Pas une bonne affaire économique

Le Championnat National 1 est le troisième niveau semi-professionnel du football français alors que la Ligue 2 est entièrement professionnelle, et Bordeaux se retrouve hors de l’élite pour la première fois depuis 1990-91, ce qui était également dû à des raisons financières. Saint-Etienne a quitté la Ligue 1 pour la dernière fois au début des années 2000 et y est revenu en 2005. Comme Angers, le club est sur le point de faire l’objet d’un rachat par les États-Unis, le groupe de David S. Blitzer étant censé racheter les Verts après un long processus de vente qui semblait devoir se terminer sans succès.

Source :

https://www.cbssports.com/soccer/news/uefa-nations-league-abject-showing-gives-didier-deschamps-france-cause-for-concern-in-world-cup-year/

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Les-girondins-de-bordeaux-retrogrades-en-national-1-par-la-dncg/1338623

https://www.eurosport.fr/football/ligue-2/2021-2022/bordeaux-la-dncg-prononce-la-retrogradation-administrative-des-girondins-en-national_sto8992354/story.shtml

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.